référencer site gratuitement
communication, contenu web, marketing digital

Comment référencer son site gratuitement ?

Je sais que lorsqu’on a pris du temps à concevoir son site, on a envie de le voir faire le tour de la toile. C’est souvent à ce moment qu’on se pose la question »comment référencer mon site gratuitement ? ». Je sais aussi que si le SEO et les algorithmes de Google ne sont ni des copains d’enfance, ni des relations passionnées, il va en mettre du temps, votre site, à faire le tour de la toile… ! Le truc qui donne quand même le smile, c’est qu’il existe des outils prévus pour nous faciliter la tâche.

 

Comment référencer son site sans se ruiner ?

On parle ici d’un référencement naturel. L’étape est indispensable pour que des internautes qui ignorent l’existence de votre site s’y rendent en tombant dessus « par hasard ». Référencer son site gratuitement, et donc seul.e, peut intimider au départ (j’en parle en connaissance de cause !), mais lorsqu’on est passionné par ce qu’on fait (et c’est mon cas, j’écris tous les jours !), cela devient rapidement une partie agréable de son travail. Vous le comprendrez lorsque vous mettrez votre première page à disposition de votre audience !

Pour que vous y preniez plaisir aussi, je vous propose le sommaire suivant :

  • Publier souvent de bons articles
  • Booster son classement grâce au SEO
  • Des outils non payants pour finir premier
  • Établir des partenariats pour faire remonter son site
  • Le mot de la fin

Publier souvent de bons articles

Pour comprendre pourquoi le contenu compte tellement pour les robots de Google, accordons-nous une courte pause culturelle. La fonction première des moteurs de recherche est de répondre aux requêtes des internautes. Si Geneviève tape « destinations originales France », il y a de fortes chances pour qu’elle quitte rapidement un site qui ne présenterait que des locations insolites en Nouvelle-Zélande. Donc, première caractéristique d’un bon article : il répond à la recherche effectuée par l’internaute. Rien que cet élément-là, répété sur plusieurs pages, vous permettra de bien référencer votre site, gratuitement.

Si l’article répond à côté, l’internaute ferme la page et va voir ailleurs si la page est mieux noircie. Et ce que comprend Google de cette action, c’est que la page en question n’a pas apporté au visiteur ce qu’il recherchait. Il va donc en déduire que ce contenu n’est pas la meilleure source d’information, et risque d’en tenir compte dans son classement. Pour éviter ce désagrément, établissez une stratégie de contenu en amont. En outre, vous y gagnerez un trafic qualifié.

 

référencer site gratuitement

 

En revanche, si notre Geneviève trouve sur le site qu’elle vient de rejoindre des destinations originales aux quatre coins de l’hexagone, elle va s’attarder sur le site. Peut-être même qu’elle va naviguer de page en page, de région en région ou de bungalow en yourte écolo. Et plus Geneviève passe de temps sur le site, plus fort est le signal qu’elle envoie à Google : ce site est intéressant, il répond à ma question donc j’y navigue plus longtemps, et plus je lis les articles, plus j’ai envie de découvrir le reste. Et ça, Google en est friand.

Deuxième caractéristique d’un bon article : il apporte une valeur ajoutée aux lecteurs. Pourquoi ? Parce que sinon, il ne se différencie pas d’un autre, et pour les internautes, ce n’est pas très intéressant de lire la même chose d’un site à l’autre. Ne croyez pas qu’il suffit de « mater » les algorithmes pour entrer dans les faveurs de Google. Car lui, ce qu’il veut, c’est apporter du contenu utile. Sans cette condition, il est presque impossible de référencer son site gratuitement. Donc si Marc-Antoine, le gars qui a scotché Geneviève avec ses destinations insolites, bourre ses articles de mots-clés mais qu’ils sont illisibles ou vides de sens, Geneviève quitte rapidement le site. Et ça, Google, ça lui tape sur les pixels.

Autre considération à prendre en compte : la fréquence de publication. Si la légende affirme que Rome ne s’est pas faite en un jour, il en va de même pour l’apparition d’un site dans les premiers résultats naturels de Google après recherche de l’internaute. Quand je dis « résultats naturels », je parle des résultats qui s’inscrivent dans les pages de Google sans pub. Pour faire comprendre aux moteurs de recherche que votre site vaut la peine qu’on l’ouvre, et qu’il propose des contenus qui méritent d’être lus, il faut lui faire de nombreux appels du pied. Ou du clic.

Google et compagnie ont beau savoir que quantité ne rime pas toujours avec qualité, ce petit monde sait aussi qu’un site régulièrement alimenté, c’est un site sérieux. Google n’est pas là pour rigoler, souvenez-vous en !

 

Booster ses articles et son classement grâce au SEO

Une fois votre article rédigé, il va falloir « l’augmenter » un peu. C’est le rôle du SEO, le search engine optimization. Grâce au travail des mots-clés, au positionnement de certains mots en certains endroits ou au champ lexical de votre article, le moteur de recherche comprend sans ambiguïté quel thème aborde votre texte. Et vos visiteurs vous trouvent facilement grâce à une simple recherche.

Prenons un exemple pour convaincre les néophytes. Et les plus sceptiques. Toujours en quête de nouveautés, Geneviève tape “vacances Fidji tarifs” dans sa barre de recherche. Oui, cette fois, Geneviève a décidé de s’exporter.

Si votre article comporte les mots “vacances”, “Fidji” et “tarifs”, vous êtes sur la bonne voie. Mais imaginons que vous n’ayez pas défini de mot-clé précis, et que vous parliez aussi de “températures”, “lieux à visiter”, “arnaques touristes” et que sais-je encore… Les robots de Google risquent d’être perdus dans tous vos champs lexicaux. Au final, ils ne sauront pas de quoi traite véritablement votre article et cela affectera votre classement dans la SERP (la page de résultats qu’affiche Google après requête de l’internaute).

Tandis que si vous enrichissez votre texte avec des mots comme “économies”, “bons plans”, “bonnes adresses”, les petits yeux électroniques de Google ont plus de chances de comprendre de quoi vous parlez.

En outre, en soignant votre vocabulaire, vous rédigerez facilement plusieurs articles. L’un d’eux portera sur les tarifs des séjours aux îles Fidji, un autre sur les lieux incontournables où se rendre, et un troisième sur les arnaques spéciales touristes.

articles SEO

Grâce au SEO, non seulement vous répondez à la demande de l’internaute et satisfaites Google, mais en plus vous tournez des idées d’articles pour plusieurs semaines. Ça vaut le coup !

Vous voyez, ce n’est pas si compliqué d’essayer de référencer son site gratuitement !

 

Des outils non payants pour finir premier 

 

Certains outils peuvent vous aider à améliorer votre référencement sans que vous ayez besoin de mettre la main à votre porte-monnaie.

SEMrush.com : même si la version gratuite est limitée, elle vous permettra notamment d’accéder aux textes d’annonces de vos concurrents. Cela vous sera utile si vous décidez un jour de vous lancer dans la pub. Il vous donnera des idées de mots-clés pour créer du contenu.

Screamingfrog.co.uk : cet outil vous renseigne sur la présence ou non de balises H1 et H2 dans vos textes. Vous pourrez également contrôler le nombre de liens entrants et de liens sortants pour une même url. Pour bien référencer votre site, gratuitement si possible, misez sur des liens entrants qualitatifs.

Ubersuggest : vous aidera à “gagner la bataille du SEO”. Il vous suffit d’entrer un mot-clé, et l’outil vous propose une liste d’autres mots importants. Vous pourrez jeter un œil (sans oublier de le reprendre, ce serait trop bête de finir borgne à cause de vos “ennemis”) aux mots-clés utilisés par vos concurrents (qu’ils se référencent dessus gratuitement ou de manière payante), vous pourrez voir quelles pages leur attirent le plus de trafic…

Hootsuite : sera utile à tous ceux qui veulent suivre les performances de leur site sur les réseaux sociaux. Cet outil aidera ceux qui se sont fixés un objectif précis.

Vous avez aussi la possibilité de vous inscrire dans un annuaire. C’est entièrement gratuit.

Cette liste pourrait être beaucoup, beaucoup plus longue, mais cela n’aurait pas beaucoup d’intérêt. Ce que je voulais vous faire comprendre, c’est une vous n’avez pas besoin d’une formation en SEO pour publier du contenu performant et utile. Il n’est pas indispensable non plus de vous ruiner en outils payants et performants si les utiliser vous astreint à 6h de travail supplémentaire par semaine.

Tentez déjà de vous “en sortir” avec les outils facilement accessibles. Si vous évoluez en plein brouillard, vous pourrez toujours réévaluer la situation. Et peut-être qu’à ce moment, vous aurez d’autres besoins que celui de référencer votre site gratuitement.

En ce qui me concerne, je teste avec cet article l’outil SEOQuantum. Il est payant mais les fonctionnalités sont vraiment au top. Grâce à lui, je peux facilement enrichir mes textes avec le bon champ lexical (je gagne du temps), je découvre les mots-clés utilisés par mes concurrents (je gagne à nouveau du temps), il me suggère des idées d’articles pour couvrir les besoins des internautes (je gagne potentiellement de nouveaux clients).

 

Établir des partenariats pour bien classer son site

 

Cette partie-là du travail vous permettra d’acquérir des liens entrants de qualité. Avez-vous repéré des blogs ou des sites dont la thématique se rapproche de la vôtre ? Des blogs de qualité, j’entends. Si oui, entrez en contact avec la personne qui le tient. Proposez-lui d’écrire un article invité pour son site web. Évidemment, n’oubliez pas d’inclure un lien vers votre site à l’endroit où votre profil sera présenté. Pariez sur l’autorité et la légitimité d’autres sites pour référencer votre site gratuitement !

Plus le site a de l’autorité, plus Google accordera du crédit au vôtre. Retournons voir Geneviève. Elle vous propose de partir en vacances avec elle. Pour vous convaincre que sa destination vaut le coup, elle vous dit que sa voisine, madame Michu, a déjà testé et adoré. Vous êtes convaincu ? Honnêtement, moi non plus.

Trois jours après, Geneviève revient vers vous et vous propose une autre idée de voyage. Cette fois, elle vous assure que cette destination figure dans plusieurs guides Michelin. Vous voyez, c’est déjà plus engageant, non ?

C’est à ça que vous devez penser lorsque vous chercherez des sites sur lesquels proposer votre contenu. Pensez « guide Michelin », pas « madame Michu » ! Celle-ci a beau se montrer bienveillante, il y a peu de chance pour qu’elle propulse votre référencement vers le haut…!

 

Le mot de la fin

Si tout cela vous semble compliqué, c’est normal. Lorsqu’on débute dans cet univers, il y a beaucoup de choses à apprendre. Faîtes-en une source de stimulation, plutôt que de frustration. Commencez par ce qui vous semble le plus facile à faire pour vous, puis augmentez petit à petit la complexité des tâches. Référencer son site gratuitement demande du travail, mais quelle satisfaction quand vous y parviendrez !

Le web, c’est comme la muscu : il faut du temps pour obtenir des résultats. Alors on commence easy, pour ne pas se décourager en mettant la barre trop haut (j’en sais quelque chose !) !

 

 

2 Comments

  1. Merci pour la citation Sandrine 🙂

    1. Sandrine

      Avec plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *