Le concept de « rédaction web » porte plusieurs costumes. Le copywriting et le storytelling pourraient s’apparenter à un beau chapeau, une belle paire de chaussures ou de beaux bijoux. Ces deux éléments viennent embellir un texte déjà qualitatif.

 

Les différents visages de la rédaction web

La première couche se constitue de l’élément le plus élémentaire, celui sans lequel la notion de rédaction tombe à l’eau. Les mots. Ou, pour reprendre le champ lexical de l’habillement, les sous-vêtements. Et oui, difficile de se sentir bien dans la plus belle des robes ou le plus élégant des costumes sans sous-vêtements confortables !

 

La rédaction web « brute »

Un texte rédigé à partir d’idées récoltées dans d’autres articles  renvoie à ce que j’appelle la « rédaction brute ». Les textes peuvent être optimisés pour le SEO, cela reste de la rédaction web. Les titres et intertitres divisent le corps du texte en parties facilement repérables par les lecteurs. Ils sont simples, cohérents et n’attirent pas l’attention sur eux.

C’est là qu’intervient notre copywriting, cet art subtil qui transforme un simple texte en article que les lecteurs ne lâchent plus !

 

personal branding

 

Le copywriting

Le copywriting nous vient du marketing. Dans la publicité, il se réfère à tout ce qui concerne les slogans, les affiches dans la rue, les pages de vente sur internet, les titres des articles dans les journaux, … et qui convertit les gens en clients.

En matière de rédaction d’articles pour des blogs, cette méthode consiste à convaincre les internautes de lire un article, grâce à un titre très attrayant. C’est parce que le copywriting existe que vous avez sans doute déjà vu bon nombre d’articles commençant par « 5 astuces pour … », « Les 4 … les moins … » ou encore « Comment … facilement pour … » .

L’objectif d’une telle technique est de capter l’attention des lecteurs, et de maintenir leur intérêt jusqu’au bout de l’article. En quelque sorte, on pourrait dire qu’ils doivent devenir accros à la façon dont vous écrivez ! Car pour qu’ils deviennent vos clients, ils doivent d’abord rester sur votre site ou votre blog le plus longtemps possible. Une fois qu’ils sont sûrs que vous êtes la meilleure personne pour résoudre leur problème ou répondre à leur demande, ils font appel à vos services.

En résumé, un contenu correctement « copywrité » donne envie de lire les articles les uns après les autres. Et, mieux que donner envie de faire appel à vous, il instille subtilement la peur de rater quelque chose en s’adressant à quelqu’un d’autre !

 

freelance copywriting

 

Le storytelling

Cette pratique renvoie quant à elle à la rédaction d’histoires pour valoriser un produit, un service, une marque, une personne. Vous voyez Coca-Cola qui prône le partage, la bonne humeur et les bons moments alors qu’ils vendent une boisson gazeuse ? C’est du storytelling ! Vous connaissez cette pub de Mac Donald’s dans laquelle tout l’entourage inanimé d’une famille (téléphone, télévision…) se plaint parce qu’il n’existe plus lorsque tout le monde se retrouve au restaurant ? C’est aussi du storytelling ! Et impossible d’avoir manqué la pub pour Dior, et son actrice qui parcourt un couloir en enlevant ses bijoux, ses talons, … alors qu’elle vante un parfum. Vous l’aurez compris, c’est encore du storytelling !

Le but de cette méthode est de susciter de l’émotion. Celle-ci est bien plus vectrice d’engouement et d’actions qu’un simple discours adressé à la raison.

Votre histoire est digne d’intérêt ? Il est temps de la faire connaître !